Situés sur les hauteurs de Tanger et du détroit de Gibraltar, le site du projet Malabata Hills propose une organisation urbaine semi-circulaire apposée à une topographie à fort denivelé, la grille rencontre la colline.

La parcelle traitée dans le cadre de ce concours fait lien entre les secteurs d’habitation existant et le developpement de ce nouveau quartier à forte mixité.

Le programme demandé met en lien, logements, commerces, bureaux, hôtel et équipement public avec la Maison de l’architecture de Tanger.

L’enjeu est d’offrir des logements de qualité avec vue sur mer, ce qui amène à les traiter en partie haute du terrain, en deux parties distinctes permettant d’ouvrir la parcelle par un jardin verdoyant.

Les logements sont desservis par deux par des noyaux verticaux jusqu’à des attiques atypiques avec piscines.

Le dénivelé du terrain amène à décaler chaque plots de logement de 1,5m de hauteur afin de conserver une accroche au sol importante, réduire les mouvements de sol et proposer des accès traversants en rez-de-chaussée depuis la rue vers le jardin central.
Ce décalage, véritable réponse située, donne au bâtiment une expression entre verticalité et horizontalité permettant d’adoucir la perception de la densité du programme.

La jardin central, liant les halls entre eux, offre une promenade et une extension des logements vers l’extérieur, prolongé par un belvédère, balcon sur la ville.