La passerelle franchit le plateau ferroviaire qui fait 140m de large sur cet axe. Elle est positionnée sur un axe qui permet de relier le parvis réhabilité de l’école de musique avec le parking existant à l’ouest du bâtiment voyageurs de la gare.

La passerelle est desservie par un emmarchement monumental de 5m de large et un ascenseur pour les PMR.

L’ouvrage est conçu comme un tube carré avec une hauteur variable. L’ordonnancement des montants de structure offrira des vues « séquencées » sur le paysage urbain. A l’instar des temples japonais de Fushimi Inari  ou des «Central Park Gates» de Christo et Jeanne-Claude, l’intérieur de la passerelle deviendra un véritable espace tout en restant fortement connecté avec l’extérieur.

Le futur franchissement prolonge la rue Paul Lagevin au cœur de la plaine des sports par un cheminement simple piéton et cyclable d’une dimension confortable, en béton clair. Un grand parvis est installé au sud des voies ferrées, le long de la rue Jean Baptiste Lebas ; c’est à l’échelle du territoire le pendant du parvis Nord , un espace ouvert très minéral et unitaire.