Le site présente 2 arbres de grande qualité autour duquel se présente un espace de pleine terre préservé ; c’est le coeur, le nid.

Le projet de construction, scindé en deux bâtiments de 5 et 10 logements est entièrement tourné vers ces deux arbres et le jardin déployé à leur pied. L’implantation des bâti est une résultante de la conservation de ces arbres. Ils présentent un houppier assez large, de 5 et 6m, intégralement préservées par la mise à distance des bâtiments.

Les deux bâtiments sont en ossature bois et remplissage en botte de paille. L’ensemble des logements sont chauffés avec des poêles individuels à granulés.

L’opération ne cherche pas à obtenir une labellisation mais à minimiser son empreinte carbone et à atteindre le niveau de performance énergétique équivalent au niveau E2/C2. Afin de favoriser un confort d’été optimal, l’opération intègre des éléments apportant de l’inertie par un plancher bas en dalle béton, avec une finition quartz, des plancher intermédiaire bois avec une chape béton finition quartz, des protections solaires adéquates pour les menuiseries, des parois déphasantes et amortissant le flux de chaleur (notamment grâce à la densité de la paille dans les murs) et enfin la possibilité de ventiler naturellement pour décharger thermiquement les logements par des volets bois persiennés.

Le collectif d’habitants, constitué par Axanis et Acatryo travaille déjà depuis près d’un an quand nous rejoignons le projet. Le caractère participatif de l’opération s’opère à travers des réunions de travail bi-mensuelles. L’outil de prédilection est la maquette, autant pour travailler les volumétries et l’implantation que pour travailler les intérieurs de logements. Chaque logement intègre un degré important de personnalisation.

Enfin la salle commune, permet de fédérer des usages ouverts au quartier car il s’agit d’un ERP. S’y trouvent également une salle de stockage des granulés servant à l’alimentation des poêles de chaque logement et une cuisine partagée.