Le président de la Communauté d’agglo-mération de Périgueux a promis des gymnases aux nouvelles communes, aux quatre points cardinaux du Grand Périgueux.
La commande est de quatre gymnases sur quatre sites différents. Dans l’appel d’offre, il est stipulé que le dessin des gymnases doit être le même, un simple et économique «copier-coller». Le même gymnase sur quatre sites, quatre pour le prix d’un. Nous proposons un groupement de quatre jeunes agences d’architectes dont nous portons le mandat. Nous souhaitons développer un langage commun basé sur l’ancrage au sol et les matériaux, pour ensuite approfondir la diversité nécessaire à ces territoires.
Puis le maître d’ouvrage nous impose de ne rendre qu’un seul projet. Alors nous dessinons l’unique gymnase à quatre agences, pendant des ateliers que nous organisons comme des workshop.
Ce programme générique doit s’adapter à quatre situations distinctes où chaque lieu a sa topographie singulière.
Le projet trouve un angle commun, Nord 15° Ouest, garantissant la même qualité d’ambiance et de confort. Les deux parties du programme se distinguent en plan et en volume. Le volume simple offre des perceptions changeantes selon son implantation. La même forme peut être perçue comme quatre bâtiments différents. La figure du gymnase doit intégrer une mue en halle communautaire et inviter tous les habitants à approprier son usage. Nous profitons de la rationnalité constructive basée sur les processus industriels à destination des hangars agricoles pour créer des espaces plus grands, plus lumineux et plus robustes. Nous proposons l’ajout d’usages communautaires : un préau et une façade rideau s’ouvrant sur le paysage périgourdin.